Lutte contre le blanchiment : les syndics sortis du dispositif !

A compter du 14 février 2020, les syndics de copropriété et les agents immobiliers dans leur activité de location pour des loyers dont le montant est inférieur à 10000euros/mois ne sont plus assujettis aux obligations issues du dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.
Pour lire la suite, rejoignez l’UNIS !